Vaud

Stop au chômage des Vaudois : frontaliers assez !

Priorité aux résidents : Le mouvement citoyens vaudois (MCVD) lance la pétition intitulée « Stop au chômage des Vaudois : frontaliers assez ! » qui vise : – à donner la priorité absolue aux résidents vaudois pour l?emploi dans l?administration cantonale; – à encourager la priorité aux résidents vaudois pour l?emploi dans toutes les entreprises privées basées sur le canton de Vaud; – à tout mettre en œuvre pour l?insertion des jeunes vaudois dans le monde du travail et en particulier dans l?administration cantonale et les entreprises dépendant de l?Etat de Vaud; – à interdire l?accès aux postes sensibles de…


No Picture

Un vent de changement s’est levé …

Le mouvement citoyens vaudois remercie les citoyennes et les citoyens qui ont rempli leur devoir civique à l’occasion des élections communales vaudoises. Ce jour est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de notre mouvement, ce jour est le début d’un changement politique dans le canton de Vaud et hors de ses frontières. Ce jour, c’est la victoire des citoyennes et citoyens de nos régions contre les lobbys et leurs alliés au pouvoir. Les Vaudois, par le taux élevé d’abstentionnistes et par leur vote exprimé en faveur des listes citoyennes, ont démontré qu’il y avait une volonté de changement et…


No Picture

Un mouvement qui défend les travailleurs résidents vaudois

Les frontaliers ne doivent plus faire la loi, les employés vaudois ont enfin un mouvement qui les défend. Aujourd’hui, les partis politiques au pouvoir se moquent des travailleurs résidents vaudois qui sont mobés et licenciés par des supérieurs qui sont des frontaliers et qui n’engagent plus que leurs compatriotes. Avec l’ouverture des frontières, les frontaliers ont obtenus des postes à responsabilité, ils critiquent la Suisse, les Suisses et les étrangers résidents en Suisse et sont arrogants. Leur sport favori: Licencier les vaudois pour engager des compatriotes, et faire baisser les salaires. Certaines entreprises comptent plus de 60% de frontaliers. Le…


No Picture

Pour une révision de la loi sur la cour constitutionnelle

Il y a déjà quelques mois, les élus de la Riviera vaudoise, décidaient, dans une prise de position courageuse, d’interdire la mendicité sur tout son territoire. Les élus ont pris cette décision car ils pensaient à juste titre que la mendicité n’est pas tolérable dans un pays riche et que nos services sociaux se devaient d’aider les citoyens dans le besoin, afin que ceux-ci ne soient pas obligés de tendre la main dans la rue. Ce règlement voté il y a quelques mois n’est toujours pas entré en vigueur. Plusieurs élus de la Riviera se sont demandés si cela n’était…