frontalier

No Picture

Les pendulaires français ont doublé en moins de 10 ans

Entre 2002 et 2012, le nombre de frontaliers travaillant dans le canton de Vaud a doublé. Ils sont passés de 11?000 en 2002 à 22?000 dix ans plus tard. L’écrasante majorité d’entre eux (99,5%) habitent en France. Ils vivent essentiellement dans les départements limitrophes. Le contingent le plus important vient du Doubs, puis, dans l’ordre décroissant, de Haute-Savoie, du Jura et de l’Ain. Selon les chiffres fournis par Statistique Vaud, 61% d’entre eux sont actifs dans le secteur tertiaire, dont près de la moitié travaillent dans la vente ou les métiers de la santé. 38% des frontaliers sont engagés dans…


Stop au chômage des Vaudois : frontaliers assez !

Priorité aux résidents : Le mouvement citoyens vaudois (MCVD) lance la pétition intitulée « Stop au chômage des Vaudois : frontaliers assez ! » qui vise : – à donner la priorité absolue aux résidents vaudois pour l?emploi dans l?administration cantonale; – à encourager la priorité aux résidents vaudois pour l?emploi dans toutes les entreprises privées basées sur le canton de Vaud; – à tout mettre en œuvre pour l?insertion des jeunes vaudois dans le monde du travail et en particulier dans l?administration cantonale et les entreprises dépendant de l?Etat de Vaud; – à interdire l?accès aux postes sensibles de…


No Picture

Le combat continue, la lutte ne fait que commencer …

Chers membres MCVD, chers collègues, citoyens et citoyennes, Nous avons appris par les médias que 2012 ne fut pas si mauvaise pour le PIB et les entreprises et que nous devrions même avoir une légère amélioration de la croissance économique pour cette nouvelle année. Nonobstant le programme concernant les positions et les préoccupations du MCVD, ses objectifs restent les mêmes car bien des thèmes sont toujours en cours et les problèmes qui en découlent loin d’être résolus, notamment: l’identité des relations internationales, la sécurité, l’emploi, la politique de la jeunesse, la politique de la famille, la politique de l’environnement, l’économie…


No Picture

Dernier journal « Le Citoyen »

Au programme de ce numéro: Défendez-vous, défendez votre porte-monnaie, contre le lobby de l’assurance-maladie, soutenu par les partis établis à Berne! «Rendons le pouvoir aux Citoyens!» Le MCVD est né d’un ras-le-bol contre une classe politique, coupée des réalités, qui ne s’occupe plus des problèmes des citoyens. La classe politique dans son ensemble mène des combats stériles gauche-droite qui bloquent les grands dos- siers à régler. Votez MCVD: votez pour le bon sens! Vous en avez assez de la politique telle que les partis traditionnels la mènent aujourd’hui. Vous estimez qu’il faut rendre le pouvoir au Citoyen, donner la priorité…



Les envahisseurs

Ils sont déjà là. Petit film sur le travail frontalier, les accords de Schengen, et les conséquences de la politique de libre circulation des travailleurs.  


Y’en a marre!

Le MCVD est né d’un ras-le-bol contre une classe politique coupée des réalités qui ne s’occupe plus des problèmes des citoyens. La classe politique dans son ensemble mène des combats stériles gauche-droite qui bloquent le progrès social et les grands dossiers à régler. Notre but est de donner une voix à ceux qui sont muselés par le système, à ceux qui sont les oubliés de la politique, à ceux qui sont sacrifiés pour faire triompher des politiques partisanes. Sans faiblir, avec une conviction pleine et entière, avec la foi dans la justesse du combat que nous menons, nous nous battons…


No Picture

OUI à des salaires qui permettent de vivre dignement

UNIA défend les travailleurs frontaliers contre les intérêts des travailleurs suisses et des étrangers résidant en Suisse. Je suis consterné de voir que les syndicats de notre pays ont oublié les travailleurs et prônent toujours la maxime communiste « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous! » Nous défendons les intérêts des travailleurs contre le nivellement par le bas voulu par les employeurs et leurs alliés. Nous nous battrons contre le dumping salarial encouragé par le capital est ses amis. Nous luttons pour la dignité, contre des salaires indignes. Nous luttons pour une Europe qui respectent les travailleurs, pour une Suisse qui préserve…


No Picture

Un mouvement qui défend les travailleurs résidents vaudois

Les frontaliers ne doivent plus faire la loi, les employés vaudois ont enfin un mouvement qui les défend. Aujourd’hui, les partis politiques au pouvoir se moquent des travailleurs résidents vaudois qui sont mobés et licenciés par des supérieurs qui sont des frontaliers et qui n’engagent plus que leurs compatriotes. Avec l’ouverture des frontières, les frontaliers ont obtenus des postes à responsabilité, ils critiquent la Suisse, les Suisses et les étrangers résidents en Suisse et sont arrogants. Leur sport favori: Licencier les vaudois pour engager des compatriotes, et faire baisser les salaires. Certaines entreprises comptent plus de 60% de frontaliers. Le…