Défendre les travailleurs

Les frontaliers ne doivent plus faire la loi, les employés vaudois ont enfin un mouvement qui les défend. Aujourd’hui, les partis politiques au pouvoir se moquent des travailleurs résidents vaudois qui sont mobés et licenciés par des supérieurs qui sont des frontaliers et qui n’engagent plus que leurs compatriotes.
Avec l’ouverture des frontières, les frontaliers ont obtenus des postes à responsabilité, ils critiquent la Suisse, les Suisses et les étrangers résidents en Suisse et sont arrogants. Leur sport favori: Licencier les vaudois pour engager des compatriotes, et faire baisser les salaires. Certaines entreprises comptent plus de 60% de frontaliers. Le MCVD a décidé de prendre en main la défense des travailleurs suisses et étrangers résidents en Suisse.
Des milliers de vaudois subissent cette discrimination au quotidien sur leur lieu de travail et continue à le subir. C’est intolérable, cela doit cesser. Les vaudois sont prioritaires dans tous les cas de figure et sans discussion.
1.Si vous avez été discriminés au profit de frontaliers.
2.Si vous subissez actuellement des pressions psychologiques sur votre lieu de travail par du personnel frontalier ou des supérieurs frontaliers.
3.Si vous avez été licencié pour des faux motifs économiques et que vous avez appris que votre poste a été repourvu par des frontaliers.
4.Si vous constatez du dumping salarial pour du personnel frontalier Alors contactez nous par courriel à l’adresse suivante: roland.villard@mcvd.ch avec un bref explicatif de votre situation. Confidentialité assurée!

Devenez membre du MCVD !
Le Mouvement de défense des employés résidents vaudois. Comme seul parti qui ose dénoncer la mainmise frontalière, nous défendrons les intérêts des travailleurs vaudois discriminés par les frontaliers.