Le Mundial fait tomber les masques

La coupe du monde de football révèle de façon inattendue les problèmes liés aux immigrés naturalisés, devenant ainsi des multi-nationaux, dans notre pays situé a plus de 8000 km de l’événement.

« personnalités » romandes bi-nationales hispano-suisses étalent sur 2 pleines pages dans l’édition du 16 juin 2010 d’un quotidien romand, en préambule du match Suisse-Espagne, leurs états d’âme en faveur de l’équipe de football espagnole (certes le 17, après la victoire suisse, certains « retournent quelque peu leur veste »), 2 sont des élus avec responsabilités dans des communes bien suisses elles. Le citoyen lambda ne manquera pas de se poser un certain nombre de question quant à leur attitude devant un hypothétique (mais loin d’être impossible dans le climat géopolitique actuel) conflit d’intérêt entre la Suisse et l’Espagne.

Ceci est aussi le fait de tous les bi-tri-etc-nationaux de la planète et c’est pourquoi dans un certain nombre de pays on se pose sérieusement la question de l’adéquation de cette situation avec les intérêts du pays « hôte ». Ce qui est en revanche quasi certain c’est que de telles prises de position vont se traduire par l’effet de action = réaction, par des poussées PATRIOTIQUES chez les citoyens SUISSES de ce pays avec pour corollaire les vives réactions de la presse, des portes parole des partis politique, surtout de gauche, qui ne manqueront pas de crier « aux citoyens populistes, au MCVD xénophobe (sic) ». Mais au fait connaissent-ils la véritable définition de xénophobie ce mot qu’ils clament tous azimuts lorsque certaines affirmations les dérangent ?

Xénophobie : Hostilité systématique manifestée à l’égard des étrangers, j’ajouterai – peu importe où ils se trouvent. Ce que nous dénonçons ce sont les immigrés qui en conservant cette bi-nationalité veulent le beurre, l’argent du beurre et la femme du laitier en prime. Pour ma part je veux aussi souligner pour ceux qui veulent du grain à moudre que dans notre parti il y a des immigrés qui sont plus Suisses que bien des Suisses de souche et ceux-là nous les accueillons à bras ouvert car ils ont fait leur choix et contribuent à la fierté de notre nation.

Une question : ne serait-ce pas là aussi une des causes que la Suisse devienne une carpette pour toutes les nations de la planète. A méditer en tout cas !

Be the first to comment on "Le Mundial fait tomber les masques"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*